Les mercredis de Montévidéo littérature

24 février 2016 / 20h15

 

  • Montévidéo – 3 impasse montévidéo 13006 Marseille

 

Tous les mercredis soirs, de 19h30 à minuit pile, Montévidéo ouvre ses portes et propose les Mercredis de Montévidéo. 

La programmation est variée et en lien avec l’actualité artistique du moment : lectures, rencontres, performances, concerts, projections… Ces soirées témoignent des multiples facettes et de la transdisciplinarité du travail des auteurs et artistes contemporains. 

 

Mercredi 24 février, Montévidéo propose à Christophe Manon, lauréat d’un Prix Révélation de la Société des Gens de lettres pour son dernier livre, Extrêmes et lumineux, de venir lire des extraits de ce roman. La lecture sera suivie d’une rencontre animée par un modérateur.

 

4ème de couverture :

« D’énigmatiques annotations au dos de photos défraîchies d’aïeuls oubliés, des souvenirs disparates et diffus, la saga d’un théâtre ambulant, un petit hameau perdu au coeur d’une campagne ingrate et inhospitalière, deux vieilles femmes, des filles et des garçons, un bureau,un grenier, un side-car,des tractions avant et des Fiat 500, une tribu de Ritals, un enterrement, de l’alcool et des drogues, toute l’immensité des détresses enfantines, des moments de grâce, des étreintes sauvages, ardentes, exaltées, et cependant d’une douceur presque insoutenable, des destins d’hommes comme tous les hommes, un maelström de voix et de paroles.

À la fois, exploration de la mémoire, histoire d’amour et enquête familiale, ce récit composé d’une succession haletante de scènes fondatrices nous livre le tableau d’une sensibilité qui s’éveille et s’ouvre au monde. Un hommage rendu aux morts et aux mots qui sauvent, à la mémoire, au papier tue-mouche, au tabac Caporal, au Langage secret des animaux. »

 

Biographie :

Christophe Manon est né à Bordeaux en 1971. Il a publié de nombreux ouvrages de poésie. Christophe Manon codirige les éditions Ikko avec Antoine Dufeu. Il travaille à un cycle intitulé provisoirement Victoires sur les ténèbres. 

Photo © Sylvain Maestraggi

Voir le site


Page précédente