À la une
  • Polar en cabanes, salon de littérature et de cinéma policiers

  • Verbe sacré 7e édition : la nef des fous

  • Lectures numériques d'été

  • Festival VO-VF Le monde en livres

  • L'autre festival

Les actions en cours et récentes

Festival littéraire, les Rencontres d’Aubrac ont la particularité d’éclairer chaque année un nouveau thème, - les Imaginaires de l’Eau pour cette 21e édition-, par des approches transversales proposées par des écrivains, poètes, philosophes, scientifiques, historiens de l’art, cinéastes ; des lectures de correspondances ; des concerts-lectures. 

Un large public en provenance de toute la France rejoint désormais le plateau d’Aubrac pour ces journées à la programmation particulièrement dense, développées dans des espaces qui invitent à une réflexion et une rêverie poétique fécondes et à des échanges humains d’une belle qualité. 

Les sujets des  récitals poétiques, lectures, communications, tables-rondes révéleront l’Eau dans son ambivalence, à la fois purificatrice, protectrice et destructrice. 

L’Eau, élément essentiel à la vie, est en effet fondamentale dans son rôle symbolique, établissant les frontières entre la vie et la mort comme en soulignant la nature des relations sociales et politiques. L’Eau, mêlée aux rites de passages dans toutes les cultures, est épreuve initiatique et porteuse des récits héroïques.

Face à cet élément qui peut nourrir aussi bien qu’anéantir, l’être humain cherche à concilier les contrastes, les divergences, les oppositions des conflits liés à l’eau, en inventant des principes d’ordre, de médiation, d’harmonie. L’Eau est le lien entre les différentes zones de ces mondes. Par sa pensée, dans des développements imaginaires comme dans des projections d’actions, l’homme se met au centre, vise la maîtrise de cet élément.

« L’être est avant tout en éveil et il s’éveille dans la conscience d’une impression extraordinaire. (…) C’est près de l’eau et de ses fleurs que j’ai le mieux compris que la rêverie est un univers en émanation. Si je veux étudier la vie des images de l’eau, il me faut donc rendre leur rôle dominant à la rivière et aux sources de mon pays. (…) L’eau anonyme sait tous mes secrets. Le même souvenir sort de toutes les fontaines. » (Gaston Bachelard)

  • Espalion, Saint-Chély d'Aubrac, Aubrac

Festival Les Nuits et les jours de Querbes
04 août 2016
07 août 2016

« Mouvantes frontières » : comment évoquer la littérature de cet ensemble de pays réunis souvent sous le vocable « pays de l'Est » ou « Mitteleuropa » sans pointer l'extraordinaire mosaïque de langues, de peuples, de cultures, d'itinéraires qui les constitue ? Sans interroger les frontières invisibles, les appartenances souterraines, les attirances et les rejets en apparence irraisonnés  ?  

La littérature « mitteleuropa » d'hier comme d'aujourd'hui s'invente sur ces limites, elle révèle l'histoire profonde de ces pays tout autant que leur géographie surprenante et changeante.  

  • Asprières, Decazeville, Capdenec-gare (Aveyron), Figeac (Lot)

Le banquet du livre d'été de Lagrasse
04 août 2016
12 août 2016

Cette année la question de l’étranger et de l’altérité, mais aussi de la frontière (géopolitique, culturelle, mentale…), de l’État-nation, en fin de compte de la séparation continuera d'être creusée. Des écrivains, historiens, philosophes, sociologues seront mis en lumière autour du thème Ce qui nous sépare, Ce qui nous relie.

  • LA MAISON DU BANQUET & DES GÉNÉRATIONS, Abbaye publique - 4 rive gauche, 11220 LAGRASSE 

Le congrès a pour objectif d’examiner l’histoire du livre et la culture de l’imprimé dans la République mondiale des lettres. On s’interrogera sur la circulation de l’imprimé sous toutes ses formes (presse, livre…) dans l’espace international selon les nations et les époques, sur le langage du livre en tant qu’objet. On analysera l’impact de la révolution numérique en tant que nouveau langage de l’imprimé.

  • BnF et BULAC (Bibliothèque universitaire des langues et des civilisations)