Festival les chemins de tolérance

30 juin 2016 - 20 août 2016

 

  • Valleraugue et ponctuellement plusieurs villages de la Communauté de Communes Causse Aigoual Cévennes, Terres solidaires, (Gard)

 

Les Chemins de tolérance interpellent tous les arts comme festival de territoire 

 

Soutenue par la DRAC Languedoc-Roussillon, la Sofia - Copie-privée, la Commune de Valleraugue, la Communauté de Communes Causse-Aigoual-Cévennes-Terres Solidaires, l’Association Arpoezi en Aigoual et Active, association pour le Texte et l’Image vivante se proposent de poursuivre ensemble l’action culturelle et artistique inaugurée en 2015 autour de l’œuvre et de la personnalité du philosophe cévenol Laurent Angliviel de La Beaumelle (1726-1773), ami de Montesquieu et adversaire de Voltaire. Le projet pour l’été 2016 présentera les avancées significatives du siècle des Lumières dans le domaine des Arts, des Sciences, de la musique et la danse baroque, de la littérature et des conditions de vie des auteurs avant la reconnaissance de leurs droits. 

Le Festival « Les Chemins de Tolérance, les Lumières en Cévennes » est attaché à l’idée de dresser des passerelles entre les Lumières et leur histoire et la période actuelle, notamment sur le sujet brûlant des tolérances. La visite de thématiques singulières du temps présent constitue le support des contenus des débats, rencontres, conférences, des cafés-Histoire avec des écrivains, des Café-Philo, et des créations artistiques proposées (concerts, chantiers d’écriture, ateliers photographiques d’arts plastiques, stage de danse baroque, création d’un opéra baroque : Cendrillon de Charles Perrault.). 

Cette proposition s’inscrit et s’enracine sur le territoire cévenol en ayant pour objectif de contribuer au développement de la lecture publique, notamment des jeunes, et la prise en compte du territoire cévenol dans sa diversité sociale, historique, esthétique et contemporaine, en écho avec les animations du Parc national des Cévennes, proposant une approche singulière des paysages et les hommes.

Le Festival « Les Chemins de Tolérance, les Lumières en Cévennes »  met en œuvre toutes les disciplines artistiques pour approcher le siècle des Lumières dans tous les domaines et retrouver ses résonnances et ses filiations dans nos réalités contemporaines. 

La place centrale sera donnée au débat d’idées, à la transmission de connaissances philosophiques, historiques et littéraires, poursuivant le travail entrepris autour de l’œuvre de La Beaumelle. De nombreuses rencontres (débats et conférences) avec des écrivains, historiens et scientifiques se succéderont au fil des 2 mois, en plein-air dans le village ou dans des jardins privés. Ces débats et la présentation d’une exposition photographique itinérante sur les villages alentours permettront de faire découvrir au plus grand nombre de participants les enjeux du siècle des Lumières et l’actualité pour aujourd’hui des questions posées. Une seconde approche davantage grand public et plus ludique sera proposée simultanément avec de nombreux spectacles (cinéma de plein-air, musique baroque et théâtre autour de Diderot), des moments festifs (grand bal XVIII°, conférence-démonstration de l’épée) et des créations artistiques avec des amateurs (stages d’écriture et de photographie, stage de danse baroque) et des professionnels (création pendant le festival de Cendrillon de Charles Perrault, opéra baroque en vaudevilles, en direction d’un public familial et enfantin).

 

Les interventions en direction des jeunes (milieu scolaire), pour les adultes, les cafés-Histoire, Café-Philo, Café-Sciences, permettront d’entendre et de rencontrer (débats, lectures…) :

- Claude Lauriol (Professeur de littérature et écrivain, biographe de La Beaumelle, sur la littérature du XVIII°)
- Patrick Cabanel, historien et écrivain, spécialiste de l’histoire de la résistance protestante.
- Alain Bellet, écrivain et historien, des Camisards aux Lumières, auteur d’un livre sortant pour le festival.
- Hubert Angliviel de la Beaumelle, descendant du philosophe et éditeur de la correspondance générale du philosophe aux éditions de la Fondation Voltaire.
- Jean-Claude Hauc, écrivain, Lumières et libertinage.
- Laurent Puech, conservateur d’Art et écrivain, spécialiste de l’économie cévenole au 18°.
- Dominique Paquet, auteure dramatique, philosophe, interventions sur la démocratie aujourd’hui, et conférence sur les maquillages et les fards sous les Lumières.
- Patrick Tort, philosophe des sciences, écrivain, spécialiste de Darwin, les avancées scientifiques du siècle.
- François Rostain, maître d’armes, conférence et démonstrations sur l’épée dans le siècle-
- Jean-Pierre Bacot, sociologue et écrivain, les sociétés fraternelles

 

Les stages seront conduits :

* Ecriture et illustration, par l’écrivain Alain Bellet et l’auteur-photographe Patricia Baud

* Danse baroque par Virginie Garandeau, Professeur de danse baroque au Conservatoire de Paris et  Guillaume Jablonka, danseur et chorégraphe

* Stage de création d’un opéra baroque, dirigé par Vincent Recolin, chef de chœur de l’Opéra Junior de Montpellier, chef d’orchestre (Alès) et organiste. 

* Cinéma de plein-air : Voltaire et l’Affaire Calas et Saint-Cyr

* Spectacle et bal masqué et costumé selon les canons de la mode du XVIII° (costumes et des accessoires préparés par des retraités bénévoles) ballet de Guillaume Jablonka

* Musique baroque et lectures à voix haute dans les temples et églises alentour. 

* Théâtre philosophique sur la tolérance : Les entretiens du philosophe avec la maréchale de… pièce de Denis Diderot interprété  par la compagnie  nantaise Science 89

* Soirée pastorale, musique, chants et textes, avec les Bergers de l’Aigoual.

* Exposition Les Univers de La Beaumelle de l’auteur photographe Patricia Baud. (Sur les traces du philosophe (Languedoc, Genève, Berlin, Amsterdam, Copenhague, Toulouse…) 

* Edition : présentation et lancement par les éditions Théolib du livre d’Alain Bellet, illustré par la photographe Patricia Baud, « Monsieur de la Beaumelle, serviteur de la tolérance civile ». participantes et réédition de L’Asiatique tolérant de La Beaumelle, introuvable depuis 2 siècles !

 

Et durant tout le festival estival, buvettes, repas festifs à la manière du XVIII° siècle…


Page précédente